Ambassade de la Côte d'Ivoire
Washington, DC - Etats-Unis
Washington, DC
Abidjan
  
SEM Daouda Diabaté à la diaspora "vous pourrez jouer un rôle appréciable dans la réconciliation en cours dans notre pays "
Jeudi 10 Août 2017

MONSIEUR ROBERT SCOTT, SOUS SECRETAIRE D’ETAT ADJOINT CHARGÉ DES AFFAIRES AFRICAINES ET DÉLÉGATION DÉPARTEMENT D’ETAT,

EXCELLENCES MESDAMES ET MESSIEURS LES AMBASSADEURS,

MESDAMES ET MESSIEURS LES REPRÉSENTANTS DU CONGRÈS

MESDAMES ET MESSIEURS LES REPRÉSENTANTS DES INSTITUTIONS ET ORGANISATIONS INTERNATIONALES,

MESDAMES ET MESSIEURS LES CHARGÉS D’AFFAIRES, A.I.,

MESDAMES ET MESSIEURS LES CHEFS D’ENTREPRISES, HOMMES D’AFFAIRES ET INVESTISSEURS,

MESDAMES ET MESSIEURS LES RESPONSABLES DES PARTIS POLITIQUES,

CHERS DIGNITAIRES RELIGIEUX,

MESDAMES ET MESSIEURS LES RESPONSABLES D’ASSOCIATIONS ET DE LA SOCIETE CIVILE,

MESDAMES ET MESSIEURS LES MEMBRES DE YALI,

IVOIRIENS ET IVOIRIENNES

HONORABLES INVITÉS

CHERS AMIS DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS,

CHERS AMIS DE LA CÔTE D’IVOIRE,

MESDAMES ET MONSIEURS

Je voudrais souhaiter, au nom de mes collaborateurs, de mon épouse, ainsi qu’en mon nom personnel, à tous et à toutes la cordiale et fraternelle bienvenue à l’Ambassade de Côte d’Ivoire à l’occasion de la commémoration du 57e Anniversaire de l’Indépendance de notre pays.

 

Permettez-moi de prime abord de vous transmettre les salutations chaleureuses et fraternelles du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, de même que celles du peuple de Côte d’Ivoire en cette solennelle occasion.

 

Je tiens à saluer également votre présence si nombreuse et si distinguée à cette cérémonie.

 

C’est le témoignage de votre amitié et de votre attachement à notre pays, la Côte d’Ivoire.

 

C’est aussi la marque de votre solidarité à l’égard de la Côte d’Ivoire, un pays ami, un pays frère, un pays ouvert dont l’Histoire récente a enregistré de sérieux soubresauts avant d’en arriver à la phase de stabilisation, de redressement et de développement économique spectaculaire qu’elle connaît au cours de ces dernières années.

 

Je voudrais vous en remercier bien vivement.

 

Excellences, Mesdames et Messieurs

 

La célébration de la fête de l’Indépendance constitue un moment privilégié de réjouissances et de retrouvailles festives, mais également comme l’a dit le Président de la République dans son message à la Nation le 06 août 2017 « un moment d’introspection et de réflexion », un moment de rappel des faits marquants de la marche voire de la vie de notre Nation.

 

C’est pourquoi, vous me permettrez de rappeler que la Côte d’Ivoire a toujours été et demeure un pays de paix, de stabilité et de prospérité.

Un pays ouvert et hospitalier où il fait bon vivre, en dépit de la période de crise durant laquelle ces grands principes et valeurs avaient été mis à rude épreuve ;

En dépit également des revendications des militaires et des remous sociaux en début d’année.

 

Aujourd’hui grâce à votre soutien et grâce à la volonté et à la détermination du vaillant peuple de Côte d’Ivoire, la crise est loin derrière nous.

 

Les revendications sociales et celles des militaires ont également pu trouver un terrain d’entente grâce au sens élevé des responsabilités dont ont fait preuve les différents protagonistes.

 

De même, des mesures idoines et appropriées ont été prises pour renforcer et consolider la sécurité dont l’indice aujourd’hui selon les Nations Unies est égal à ceux de New York et de Genève.

 

 La loi de programmation militaire qui renforcera le professionnalisme par la formation, la discipline et les moyens d’action de nos militaires, contribuera davantage à faire de l’armée ivoirienne une armée républicaine.

Une armée professionnelle et proche de ses concitoyens tout en contribuant à la consolidation des acquis en matière de sécurité et de protection de la Nation et du Peuple ivoirien.

 

Parallèlement, le processus de réconciliation nationale et de cohésion sociale qui est une œuvre de longue haleine s’est poursuivi et intensifié avec pour résultats le retour en grand nombre des réfugiés, le dégel des comptes bancaires des dignitaires de l’ancien régime et leur participation aux différentes élections notamment les élections législatives.

 

Je voudrais à cet égard, sur le plan économique préciser qu’au sortir de la crise et dès la mise en place du gouvernement en 2011, celui-ci s’est attelé à l’adoption de profondes réformes dans tous les secteurs en vue de l’assainissement de l’environnement des affaires et du redressement de l’économie du pays qui était déstructurée.

 

La politique de transformation de l’Economie ivoirienne adoptée par le gouvernement vise la transformation sur place des principaux produits notamment le cacao et l’anacarde.

Cette transformation se fera avec une forte implication du secteur privé qui est l’un des maillons essentiels de la nouvelle politique économique du Gouvernement. L’objectif visé étant l’augmentation de la valeur ajoutée, la création d’emplois notamment pour les jeunes et les femmes en vue de lutter efficacement contre la pauvreté.

Il convient de rappeler que la Côte d’Ivoire qui est un grand pays agricole (gros producteur de Cacao, anacarde, cola, hévéa, palmier à huile, ananas, bananes etc.) compte renforcer la diversification de ces produits parallèlement à leur transformation locale et à la modernisation du secteur agricole, pilier de son économie.

 

Le développement des infrastructures (routes, autoroutes, ports, aéroports, ponts, énergie, écoles, universités, hôpitaux etc.) qui a transformé la Côte d’Ivoire en un véritable chantier constitue l’un des atouts majeurs dont dispose le pays tout en étant un des éléments d’attractivité pour les investisseurs.

 

Ainsi, avec un taux de croissance de l’ordre de 9% l’an depuis 2012 et le retour de la confiance, la Côte d’Ivoire qui est redevenue la plaque tournante des investissements étrangers en Afrique mobilise d’importants montants à travers les trois Eurobonds organisés en 2014, 2015 et 2017 pour la mobilisation des ressources pour le financement de son programme de développement.

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme de développement inclusif, les fruits de la croissance économique ont permis également la poursuite des investissements dans les secteurs sociaux, notamment :

 

- l’éducation : la scolarisation obligatoire des enfants de 6 à 16 ans, la construction de collèges de proximité et d’universités dans différentes régions. (Man, San Pedro, Bondoukou), la vulgarisation des cantines scolaires etc.

- la santé : la construction de centres de santé, d’Hôpitaux et le lancement du programme de Couverture Maladie Universelle (CMU).

- la lutte contre la vie chère par la baisse du prix des denrées alimentaires.

- la réglementation des loyers.

- la réglementation des frais de transports et l’accroissement du parc du transport urbain.

- l’électrification des villages de 500 habitants

- l’abonnement à tarif réduit 1000 FCFA, soit 2 dollars US en milieu urbain.

-  l’augmentation et le déblocage des salaire des Fonctionnaires.

- le paiement des arriérés des fonctionnaires etc.

- l’augmentation du Salaire Minimum Interprofessionnel garanti (SMIG).

-  la construction d’adductions d’eau et de pompes villageoises.

 

Au terme de toutes ces réformes et de tous ces efforts, la Côte d’Ivoire, naguère havre de paix et de stabilité et pôle de développement économique majeur dans la sous-région ouest-africaine, a retrouvé tous ses atouts.

 

Les réunions et conférences internationales se succèdent à nouveau à Abidjan confirmant et confortant ainsi le retour de la Côte d’Ivoire sur la scène internationale pour y occuper la place de choix qui lui revient (Organisation de la Conférence Islamique, Réunion Union Européenne et Union Africaine).

L’élection de la Côte d’Ivoire le 2 juin 2017 à un siège de membre non-permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU vient confirmer cette assertion.

 

Il en est de même du succès de la mission des forces de maintien de la paix, des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) considérée par tous comme un modèle de réussite.

C’est donc à juste titre que le Gouvernement ivoirien a décidé de l’envoi d’un contingent des forces armées ivoiriennes au Mali dans le cadre de la MINUSMA dans la lutte contre le terrorisme dans ce pays frère et dans la sous-région, fléau que nous sommes tous appelés à combattre

 

Le franc succès enregistré par les 8e jeux de la Francophonie qui viennent de se tenir à Abidjan s’inscrit dans la même logique de repositionnement de la Cote d’Ivoire sur la scène international.

 

S’agissant spécifiquement des relations entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis, je voudrais me féliciter de leur excellente qualité, notamment depuis l’avènement au pouvoir du Président Alassane Ouattara qui a mis tout en œuvre pour faire renaitre et renforcer la confiance en notre pays.  Le renforcement des relations avec les Etats Unis se traduit par :

 

- la rééligibilité en Octobre 2011 de la Côte d’Ivoire à l’AGOA ;

- la certification de l’aéroport d’Abidjan ;

- l’ouverture du bureau OPIC à Abidjan, le deuxième sur le Continent africain;

- l’ouverture des bureaux de General Electric, Exxon, Master Card, Uber, Anadarko, etc. ;

- l’ouverture et l’inauguration à Abidjan d’un Centre YALI dénommé « Centre YALI Adrew Young » en mars 2017 et la participation régulière de délégations ivoiriennes aux quatre (04) dernières éditions de la Bourse YALI ;

- la Participation d’une délégation d’Afro-américains ayant à travers des tests ADN retracé leur origine ivoirienne à la cérémonie de lancement de la Route de l’Esclavage en Côte d’Ivoire, organisée par le Gouvernement ivoirien, le 6 juillet 2017 ;

- les négociations en phase finale portant sur le premier Programme Compact MCC Côte d’Ivoire relatif au financement de plusieurs projets, dotés d’un montant 525 millions de dollars soit environ 315 milliards de FCFA destinés à des projets identifiés dans les secteurs des transports et de l’éducation-formation.

La signature de cet accord pourrait intervenir avant la fin de l’année.

- Voyage d’une mission parlementaire américaine comprenant des Députés et des Sénateurs avec pour principal centre d’intérêt le secteur du tourisme fin août 2017.

 

Excellences, Mesdames et Messieurs

 

Pour terminer, chers frères et soeurs  ivoiriens de la Diaspora, je voudrais saisir cette occasion pour réitérer l’appel constamment lance par le Président de la République vous invitant à venir prendre la part qui vous revient dans le processus de reconstruction et de relance économique de la Cote d’Ivoire, un pays aujourd’hui en plein chantier.

De même vous pourrez jouer un rôle appréciable dans la réconciliation en cours dans notre pays pour donner à nouveau à la Côte d’Ivoire sa vocation de pays ouvert, hospitalier.

 

 

CHANCELLERIE
 
(202)797.0300
Lundi - Vendredi
09:30 - 13:00 et de 14:00 - 15:30
Email
info@ambacidc.org
SERVICES CONSULAIRES
(202)204.4034
Lundi - Vendredi
DROP OFF: 09AM- 12 PM
PICKUP: 2PM - 3:30PM
VISA HOURS
DROP OFF: 09AM- 12 PM
PICKUP: between 2PM - 3:30PM
2 to 3 business days after the drop off